GARES DE METRO AGNETTES ET GRESILLONS, 2 STATIONS DE LA LIGNE 15 OUEST, Paris

Asnières - Gennevilliers (92)

The future GPE station has two main accesses, connected to each other by an indoor pedestrian street that you can walk through during the opening hours of the station. A West entrance (Asnières-sur-Seine’s direction), opposite the RATP station (metro line 13) and an East entrance (Gennevilliers’s direction), assuring a pedestrian link with the Agnettes changing district.

The emergence of the station forms an unity with a housing project that surrounds the station along its north, south and west facades. The two volumes “station and housing project” intend to respond to an urban coherence, respecting the principle of alignment of facades on the street. The base of these two volumes proposes an alternation of full and voids marking breaths, the limits of which are continuous.

The identity of the entrance of the Agnettes district is totally changed. The housing project should not close this East-West breakthrough by a continuous building : it seems important to us to see from the West entrance the Agnettes district, and vice versa. This station project allows more porosity between the two neighborhoods and visual breakthroughs than with the current R + 8 housing building.

La future gare GPE compte deux accès principaux, reliés l’un à l’autre par une galerie piétonne intérieure et traversante aux heures d’ouverture de la gare. Une entrée Ouest coté Asnières-sur-Seine, en vis-à-vis de l’actuelle station RATP (métro ligne 13), et une entrée Est coté Gennevilliers, permettant d’assurer une liaison piétonne avec le quartier des Agnettes en pleine mutation.

L’émergence de la gare forme un tout avec un projet connexe de logements qui ceinture la gare le long de ses façades Nord, Sud et Ouest. Les deux volumes gare et projet connexe cherchent à répondre à une cohérence urbaine, en respectant le principe d’alignement des façades sur la rue. Le socle de ces deux volumes propose une alternance de pleins et de vides marquant des respirations, dont les limites d’emprise sont continues.

L’identité de l’entrée du quartier des Agnettes est totalement modifiée. Le projet connexe ne devra pas fermer cette percée Est-Ouest par un bâtiment continu : il nous semble important d’apercevoir depuis l’entrée Ouest le quartier des Agnettes, et inversement. Ce projet de gare permet plus de porosités entre les deux quartiers et de percées visuelles qu’avec l’actuelle barre de logements R+8.

architects

Marin + Trottin PERIPHERIQUES Architectes

project manager(s)

Corinne Takahashi, Carol Reed

assistants

Charlotte Lefebvre, Anne Clerget, Anaëlle Cattet, Sylvain Wintz, Olivia Larivière, Emile Miath, Pauline Tassan, Céline Pinto, Fanny Carotenuto, Francesco Menegon, Virgile Portron, Noé Teboul

team

SETEC TPI et SYSTRA mandataires

Groupement Seine en Scène (SES)

image rendering : l'Autre Image

client

La Société du Grand Paris (SGP)